Comment écrire un article de blog qui :

  • Obtient des dizaines (voir des centaines) de commentaires
  • Des partages sur les réseaux sociaux
  • Et pour les plus persévérants, un classement en tête de résultats de Google ?

Je vous dévoile, aujourd’hui, la méthodologie complète pour récrire un article de blog de A à Z, de l’idée à la promotion, en passant par la rédaction du dit article.

Avec cette méthodologie, vous n’oublierez plus rien.

C’est parti !

Sommaire

Comment rédiger un article de blog ?

  1. Écrire un article de blog qui suscite l’intérêt
  2. Choisir un format pour mettre son contenu en valeur
  3. Rédiger des titres accrocheurs
  4. Avoir une introduction qui fait vraiment la différence
  5. Rédiger son article et respecter les bonnes pratiques de la rédaction web
  6. Ajouter une conclusion UTILE
  7. Optimiser votre article pour le SEO
  8. Promouvoir votre contenu pour générer du trafic
  9. Recycler votre contenu pour gagner en productivité

Je vous présente tout de suite le détail de chacune des 9 étapes citées.

1. Comment écrire un article de blog qui suscite l’intérêt ?

Pour écrire un article de blog qui cartonne, et qui devienne viral, vous devrez choisir un sujet qui suscite l’intérêt pour votre audience.

Ce sujet doit également avoir pour objectif principal, de résoudre un problème et d’y apporter une solution.

À ce stade, il ne s’agit pas d’un titre définitif à votre futur article. En revanche, vous devez identifier le sujet que vous allez traiter, et avoir une idée d’un angle d’attaque.

Par exemple :

Sujet : La méditation

Angle d’attaque : Apprendre la méditation lorsqu’on est débutant.

À mesure que nous avancerons dans les étapes, votre sujet s’affinera. Vous pourrez alors trouver votre titre définitif.

Mais alors, comment trouver un sujet digne d’intérêt pour mon audience ?

Voici 5 astuces très simples…

Comment écrire un article de blog grâce aux formations en ligne de Udemy.

Le site de formations en ligne Udemy est une véritable pépite :

  • Si vous êtes à la recherche de sujets d’articles
  • Si vous avez besoin d’évoluer la pertinence d’un mot-clé que vous avez choisi.

Grâce à Udemy, vous trouver des sujets qui intéressent une audience, mais surtout, des thèmes pour lesquels les gens sont prêts à payer pour se former !

Pour rechercher les cours qui ont le plus de succès dans votre thématique, rendez-vous dans la catégorie qui vous intéresse. S’affiche alors tous les sujets les plus en vogue !

Comment écrire un article d blog grâce à Udemy

Ensuite, classez les résultats par “Le plus populaire”, et vous obtiendrez :

  • le nom de la formation,
  • le prix
  • le nombre d’avis disponibles
  • le nombre de clients satisfaits (étoiles)
Trouver des thématiques populaires sur Udemy

Pas mal, non ?

Cette méthode est clairement sous-côtée par un grand nombre de blogueurs et entrepreneurs du web 😉.

Les Tables des matières disponibles sur les produits Amazon

Commencez par entrer un mot-clé dans la barre de recherche d’Amazon. Un mot-clé qui caractérise votre blog ou sa thématique.

Choisissez la catégorie “Livres”.

Portez votre attention sur les livres qui ont reçu le plus de notes, car cela signifie deux choses :

  • Les personnes ont effectivement acheté le livre
  • Il existe un marché disposé à payer pour résoudre ce type de problème
Comment écrire un article de blog grâce à Amazon

À ce stade, je vous conseille de créer une feuille excel avec deux colonnes : le titre des livres qui rencontrent du succès dans votre thématique, et le nombre de notations reçues.

Vous vous créerez ainsi une liste des problèmes les plus souvent rencontrés dans cette thématique.

Dans un second temps, choisissez le livre qui a le plus de notes à nouveau, et utilisez l’onglet “Feuilleter”, pour parcourir la Table des matières de l’ouvrage.

Consulter la table des matières d'un livre sur Amazon

Cette méthode redoutable vous permet de :

  • Savoir exactement de quoi parlent votre concurrent dans son ouvrage
  • D’avoir des sujets d’articles servis sur un plateau d’argent
  • De vous inspirer sans copier le contenu (puisque vous n’aurez qu’accès à une partie de son livre, sauf si vous l’achetez)

Ranxplorer pour trouver des sujets à traiter

Ranxplorer est un outil payant, mais il en vaut la peine si vous compter réellement prendre en main votre SEO et instaurer une stratégie efficace.

Il y a deux manières de trouver vos sujets d’articles sur Ranxplorer.

  1. Entrez directement un mot-clé, et observez la liste de recherches similaires proposées par l’outil
Comment écrire un article de blog grâce à Ranxplorer

2. Entrez le domaine de vos concurrents et identifiés les sujets que vous ne traitez pas encore, et qui pourraient vous apporter du trafic 😜.

Espionner ses concurrents via Ranxplorer

Trouver la liste de mots-clés de ses concurrents

Liste de mots-clés de ses concurrents

Buzzsumo pour trouver des idées de contenus

Vous savez déjà que Buzzsumo est un outil d’inspiration extraordinaire lorsque vous avez besoin d’écrire un article de blog.

Je vous en avais parlé dans cet article : 3 méthodes pour trouver rapidement votre idée d’article de blog

En revanche, je ne vous avais pas parlé d’une petite fonctionnalité qui fait toute sa différence lorsqu’on met en place une stratégie SEO !

Car, rappelons-le, l’objectif d’une stratégie de référencement naturel est de vous apporter du trafic et de la visibilité sur le long-termes.

Votre défi est donc d’écrire un article de blog dont le contenu sera evergreen. Autrement dit, du contenu valable tout le temps, sans “date de péremption” (si on peut dire les choses comme cela).

Cette fonctionnalité, c’est l’affichage d’un “Evergreen score” (on pourrait parler d’un score de longévité, en français)

Comment écrire un article de blog avec buzzsumo

Le petit plus : Buzzsumo dispose d’un menu dérouleur (comme Google ou YouTube), qui vous affiche les autres mots-clés intéressants dans votre thématique :

Analyse de mots-clés avec Buzzsumo

Les évènements et conférences dans votre domaine

C’est une astuce merveilleuse pour trouver des sujets brulants d’actualité, mais aussi des sujets pour lesquels les gens sont prêts à payer !

En assistant à des masterclasses, des conférences ou des évènements (physiques ou en ligne), vous pouvez prendre des notes et compléter votre carnet d’idées.

Rappel : l’objectif est de se constituer un carnet d’idées de sujet pour rédiger un article de blog. On évitera

Rappel : l’objectif est de se constituer un carnet d’idées de sujet pour rédiger un article de blog. On évitera absolument la copie qui est (en plus d’illégal) complètement néfaste pour votre référencement et celui de votre concurrent, pouisque cela génère du contenu dupliqué.

2. Choisir un format qui met son contenu en valeur

Évidemment, il ne s’agit pas de passer des heures sur cette section.

L’objectif est de déterminer, rapidement, le format qui mettra en valeur vos propos.

Vous pouvez évidemment changer de gabarit d’un article à l’autre.

Une publication sous la forme d’une liste

C’est un format très apprécié par les internautes.

Il se partage aussi très facilement sur les réseaux sociaux, car facilement consommable.

C’est aussi un excellent moyen de partager des hacks, astuces et techniques, directement applicables à sa situation.

Par exemple : 3 méthodes pour trouver rapidement votre idée de blog

Il y a deux types d’articles sous forme de liste.

  • L’article-liste “classique”, qui peut énumérer des astuces, des outils ou des ressources de votre métier par exemple :

Voici un exemple : Plugin WordPress : les 3 indispensables pour votre blog !

  • L’article sous forme de liste détaillée. Dans ce cas, vous ajoutez des listes dans les listes, et apportez un niveau de détail supplémentaire aux astuces déjà proposées.

Un exemple ? L’article que vous êtes en train de lire ! 😉

L’étude de cas

Vous pouvez écrire un article de blog sous forme d’étude de cas. C’est également un format très apprécié par les internautes.

Pourquoi ?

Parce que c’est un format pédagogique.

Il met en avant un problème susceptible d’être rencontré par votre audience, et détaille très précisément la manière dont VOUS êtes capable d’apporter une solution à ce problème.

Vous vous positionnez alors comme un expert dans votre thématique.

C’est l’occasion de mettre en avant des résultats :

  • Obtenus pour vous-même
  • Obtenus pour vos clients
  • Par des marques très connues et qui parlent à tout le monde. Mais, attention si vous choisissez cette option. Toutes les marques n’apprécieront pas forcément que vous mettiez en avant leur stratégie ou résultats. Je vous invite à les contacter pour obtenir une autorisation, ou d’anonymiser votre contenu en trouvant des exemple génériques. Voici une manière de détourner une étude de cas, si vous n’avez pas pu obtenir d’autorisation (ou que vous n’avez pas eu le temps de démarcher 😜) : Ligne éditoriale : définition, méthode complète et exemple concret !

Le guide ULTIME

Le guide est sous doute le format que je préfère !

En tant que lectrice, j’aime trouver des articles qui couvrent l’intégralité d’un sujet, et qui en parlent en long en large, et en travers ! On y trouve absolument tout au même endroit. Le gain de temps est exceptionnel.

Mais en tant que blogueuse et créatrice de contenu, je dois avouer que ces guides sont un peu chronophages à réaliser.

Cependant, quel plaisir de voir son article achevé !

C’est presque comme une petite oeuvre d’art, tant on y a mis du coeur et de la valeur pour son lecteur. 😂

Écrire un article de blog sous forme de guide est une excellente manière d’obtenir des backlinks. Car la majorité des personnes dans votre thématique n’auront pas le courage de rédiger des billets aussi longs et complets.

Les articles sous forme de guide sont également ceux qui génèrent le plus de trafic sur mon blog, aujourd’hui.

Par exemple, vous pouvez jeter un oeil à :

Remarque : Vous n’êtes pas obligé d’intituler votre guide “Le guide ULTIME”. Ce titre fonctionne très bien, c’est vrai. Mais c’est aussi un titre que l’on retrouve un peu chez tout le monde. C’est un peu comme les meubles IKEA vous voyez : fonctionnels mais très classiques 😉. (#TeamIKEAQuandMême !).

Voici quelques alternatives : La méthode pas à pas, le guide de A à Z, ma méthode détaillée, méthodologie concrète, etc…

3. Rédiger des titres accrocheurs

Le choix d’un titre d’article est décisif., car il peut susciter l’intérêt ou l’indifférence d’un lecteur.

Il doit être mémorable, impactant !

Tout l’enjeu sera, évidemment, de susciter un désir profond de consulter votre article dans son intégralité !

Pour ce faire, il faut apprendre à rédiger des titres qui font cliquer.

Cela ne se fait pas en un jour, d’autant plus si vous n’êtes pas copywriter. Mais vous devez au moins faire l’effort d’essayer à chaque fois que vous voulez écrire un article de blog.

Okay ? C’est parti 😉

Vous pouvez :

→ 3 raisons de… (faire ceci ou cela, vouloir, atteindre)

→ 3 choses dont vous…

→ La raison pour laquelle vous n’arrivez pas à…(but à atteindre)

→ Voici comment … (réussir / obtenir) à … (résultat)

→ 3 manière de…

→ Les 5 meilleurs…

→ Comment faire (pour)…

→ Comment obtenir / atteindre…

→ Pourquoi vous devriez… (faire ceci ou cela)

Des titres de 11 mots et 65 caractères

Buzzsumo a réalisé une incroyable enquête sur les titres ! Parmi les éléments à retenir :

  • Les titres qui performent le mieux ont une moyenne de 11 mots et 65 caractères en 2021.
  • Ce chiffre est en baisse par rapport à 2017 dont la formule optimale semblait être de 15 mots et 95 caractères.
  • La tendance serait donc aux titres courts et impactants (mais cela n’est pas une grande surprise, n’est-ce pas ? )

Des symboles dans les titres pour se démarquer

Vous l’avez sous doute remarqué, certains articles de blog ont des symboles dans les résultats de recherche Google (aussi appelée la SERP) :

  • Les caractères spéciaux :
Écrire un article de blog qui se démarque grâce au titre SEO
  • Les crochets ou parenthèses :
Un titre qui se démarque grâce aux parenthèses, crochets et caractères spéciaux

L’objectif est d’attirer l’attention de l’internaute, en mettant en exergue votre titre par rapport à vos concurrents.

D’ailleurs, une étude d’Outbrain (site leader dans la création de publicités natives sur la toile), a révélé que l’ajout de crochets dans un titre pouvait augmenter le taux de clic (CTR de 38%).

Si vous souhaitez connaitre tous les secrets d’un titre bien optimisé vous pouvez consulter cet article : Titre SEO : comment rédiger un titre parfaitement optimisé ?

Ajouter de l’émotion

Le marketing émotionnel rencontre un grand succès depuis des lustres, sans qu’on soit capable de prouver que certains termes influencent réellement sur les performances d’un article de blog.

C’est chose faite grâce à CoSchedule qui a réalisé une enquête sur près d’un million de titres ! Encore un travail titanesque que je vous invite fortement à consulter si vous êtes anglophone.

La question que s’est posé CoSchedule : Qu’est-ce qui rend un titre plus partageable/viral qu’un autre ?

  • La création d’un article sous forme de liste
  • L’utilisation du “Tu” et du “Vous”
  • L’utilisation des termes “gratuit”, “gratuitement”, et “cadeau”
  • Etc.

D’ailleurs, WordPress ne s’y est pas trompé et a ajouté dans son éditeur Gutenberg, une fonctionnalité permettant de donner un score à votre titre. L’un des critères est la présence ou non de termes dits « émotionnels« .

Analyser son titre sur WordPress

Si vous souhaitez écrire un article de blog en anglais, vous pouvez utilisez l’analyseur de titre du Advanced Marketing Institute

Analyse de titre avec Advanced marketing Institute

Super ! Mais comment trouver ces mots émotionnels quand on part de zéro, et qu’on n’est pas copywriter ?

Je vous suggère le livre numérique Le guide des 100 mots qui rapportent” de Christian H.Godefroy.

4. Créer une introduction qui fait VRAIMENT la différence

Vous avez votre sujet et votre titre.

Il est temps de rédiger l’introduction de votre article de blog !

Ces quelques lignes sont décisives, et feront en sorte que votre lecteur poursuive ou non sa lecture.

Voyons ensemble les bonnes pratiques d’une introduction efficace.

Une introduction courte mais percutante

Personne n’aime lire d’intro à rallonge. Idéalement, votre introduction fera pas plus de 5 ou 6 lignes. Autrement dit, 3 ou 4 phrases, grand maximum.

AIDA pour structurer votre introduction

La méthode AIDA c’est :

“A” pour Attention → Ouvrir le sujet avec une question, ou faire une phrase qui explique directement l’objectif de votre article (”Aujourd’hui, je vais vous montrer comment…”), etc.

“I “pour Intérêt → description des avantages / bénéfices

“D” pour Désir → promettre un bonus à la fin de l’article, une astuce spéciale, votre méthode complète pour atteindre des résultats, etc.

“A” pour Action → inviter à poursuivre la lecture

5. Écrire un article de blog qui respecte les bonnes pratiques de la rédaction web

La lisibilité des contenus

Les internautes utilisent de plus en plus leur smartphone pour consulter du contenu. C’est donc un facteur important à prendre en considération lorsque vous souhaitez écrire un article de blog.

Mais concrètement, ça veut dire :

  • Choisissez des polices agréables : Times New Roman et Colibri sont les plus connues, par exemple.
  • Prêtez attention à la taille de la police : 14px est, à mon sens, le strict minimum.
  • Évitez les couleurs trop clairs. Restez sobres. Gardez en tête que l’important, pour votre audience, est de savoir ce que vous avez à dire. Rien de plus énervant que de devoir déchiffrer un article. Dans la majorité des cas, votre visiteur s’en ira.
  • Privilégiez les paragraphes courts : 2 à 3 lignes, grand maximum.
  • La ponctuation : on n’oublie pas de faire respirer sont texte en ajoutant de la ponctuation là où c’est nécessaire. Pour ce faire, rien de mieux qu’une relecture lorsque vous avez terminé de rédiger.
  • Limitez l’utilisation de la voix passive, et préférez l’emploi de la voix active. Par exemple : la souris a été mangé par le chat.→ Le chat mange la souris .La voix passive complexifie inutilement une phrase ou une idée. À moins que vous ayez une passion pour la dédaction, il faudra privilégiez un style d’écriture simple.

Les sous-titres

Ils sont clairement indispensables, surtout lorsque lisez des articles très longs (comme celui que vous êtes en train de lire !).

Les sous-titres vous permettent de :

  • Guider le lecteur à travers votre contenu
  • Aérer le texte
  • Faciliter la mémorisation par votre lecteur.

La création de sous-titres se fait par l’utilisation de balises hn.

Sur WordPress (éditeur Gutenberg), il vous suffit simplement de sélectionner votre titre, et de préciser s’il s’agit d’un h2, h3, h4, h5 ou h6.

Modifier les balises hn sur wordpress

Un style d’écriture naturel

À nouveau, vous nêtes pas dans une épreuve de style.

Les internautes ont une tonne de contenus à leur disposition. Pour être celui qu’ils vont choisir de consommer, adoptez un style naturel. Écrivez comme vous parleriez à un ami.

Puis, relisez-vous à haute voix. Reformulez les phrases qui sont difficiles à comprendre du premier coup.

Des visuels pour illustrer et aérer le texte

Les visuels deviennent indispensables dans tout contenu.

Ils allègent un texte, le rendent agréable à lire, ou illustrent vos propos.

Parmi les visuels que vous pouvez utiliser :

  • Captures d’écran (ce sont mes préférés !)
  • Photos (les vôtres, c’est mieux, ou des images libres de droit disponibles sur ds sites comme PixabayUnsplash, ou Freepik)
  • Graphiques (pas toujours simples à réaliser)
  • Infographies (l’outil Canva peut vite devenir votre meilleur ami)
  • Vidéos YouTube`

6. Ajouter une conclusion UTILE

Pourquoi je précise utile ?

Parce que rédiger une conclusion, uniquement pour avoir atteindre son quota de mots est absolument sans intérêt pour votre audience, mais aussi pour vous !

Une conclusion utile pour votre audience

Une conclusion qui apporte de la valeur ajoutée à votre audience, est une conclusion qui permet de :

  • Synthétiser les points importants évoqués
  • Délivrer un bonus si vous en avez mentionné un
  • Proposer un contenu complémentaire qui pourrait lui être utile

Un contenu utile pour vous

Écrire une conclusion utile pour vous, c’est rédiger un paragraphe qui servira vos objectifs marketings.

Par exemple :

  • Si votre objectif du moment est d’obtenir plus de visibilité, alors invitez votre audience à partager cet article sur les réseaux sociaux.
  • Si votre objectif est d’obtenir plus de prospects dans votre liste e-mails, parce que vous lancez bientôt une formation, un produit ou un service, alors assurez-vous de proposer un quizz ou un contenu offert en échange de coordonnées.

Voici une structure simple mais efficace que vous pouvez appliquer à la rédaction de vos conclusions :

  • Phrase de transition + résumé des éléments importants (si l’article de blog est long)
  • Question(s) → pour maximiser l’engagement de votre audience, et les inciter à laisser un commentaire
  • Appel à l’action → pour apporter de la valeur supplémentaire à votre lecteur, et remplir vos objectifs marketing.

Exemple :

“Nous arrivons au termes de cet article, et voici les éléments importants que vous devez absolument retenir : … (citer les éléments).

Et vous, quel est l’astuce que vous appliquerez en premier ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire, je prends le temps de lire chacun d’eux.

N’oubliez pas de télécharger votre guide offert pour atteindre … (résultat).

Signature.”

7. Comment optimiser son contenu pour les moteurs de recherche

Bravo !

Si vous êtes arrivé jusque là, c’est que vous êtes réellement déterminés à créer des contenus de grande valeur pour votre audience.

Vous savez désormais comment écrire un article de blog de A à Z !

Les étapes qui vont suivre, désormais, vous permettront d’apporter à votre article la visibilité qu’il mérite.

D’abord, en l’optimisant pour les moteurs de recherche, afin que ces-derniers le propose aux internautes.

Ensuite, en faisant la promotion de votre article sur différentes plateformes afin de générer encore plus de trafic sur votre site web.

Commençons par l’optimisation pour les moteurs de recherche !

Même si nous ne pourrons pas tout aborder dans cet article, qui est déjà très long, vous y retrouverez les actions essentielles à mettre en place.

Une requête principale aux endroit stratégiques

Pour maximiser vos chances de vous positionner sur une requête ou une expression, il faut s’assurer que celle-ci soit présente dans le corps du texte, mais pas seulement !

Elle doit également apparaître aux endroits tratégiques suivants :

  • l’Url de l’article
  • Au début du titre, si cela est possible (h1 et title/titre SEO) et dans certains sous-titres (pas tous, pour éviter la sur-optimisation)
  • la métadescription
  • L’introduction

Des Urls optimisées

Les Urls de vos articles de blog doivent être optimisées. Autrement dit :

  • Être courtes (2 à 5 mots max)
  • Inclure le titre de votre article sans “stop words” (articles “le”, “la”, “et”, etc.)
  • Comporter votre requête clé

Sur WordPress, il vous suffit de configurer les permaliens et de ne plus toucher à ces paramètres.

Configurer les permaliens sur WordPress
Optimiser ses Url avec WordPress

Une méta description optimisée

Clarifions ce point dès le départ : la métadescription n’influence pas votre classement sur les moteurs de recherche. 😉

En revanche, elle a une influence non-négligeable sur le taux de clic (qui a lui-même une influence sur votre positionnement).

En d’autres termes, rendez vos métadescriptions séduisantes, afin que les internautes aient envie de consulter votre article de blog !

Je vous invite également à ajouter votre mot-clé principale, car Google pourra les mettre en gras sur la page de résultats. Vous maximisez alors votre visibilité.

Optimiser sa métadescription

Toujours dans l’optique d’être plus visible que vos concurrents, n’hésitez pas également à ajouter des symboles.

Tous les caractères spéciaux ne s’afficheront pas, mais vous pourrez faire des tests pour voir quels sont ceux qui mettent le mieux en avant votre section.

Le maillage interne

Vous n’êtes pas obligé de créer un maillage interne basé sur le cocon sémantique pour créer une stratégie de netlinking. Sauf si vous êtes passionné de SEO, la majorité des blogueurs n’aura pas besoin de ce type de stratégie avancée.

(Si toutefois cela vous intéresse, vous pouvez consulter l’article à ce sujet → Lire l’article.)

Voici une stratégie simple à mettre en place, après avoir écrit votre article de blog :

  1. Dans votre nouvel article, insérez 2 à 5 liens qui redirigent vers d’anciens articles complémentaires
  2. Ensuite, parcourez vos précédents articles, et demandez-vous lesquels pourraient faire un lien vers le nouveau

Et voilà !

Vous voyez, cela n’a pas besoin d’être compliqué !

Le tout est de le faire régulièrement.

Le maillage externe

Parce que vous ne pouvez pas tout savoir, n’hésitez pas à faire des liens vers d’autres sites.

Cela a deux avantages :

  1. Vous apportez de la valeur ajoutée à votre lecteur en lui proposant d’approfondir le sujet qui l’intéresse
  2. Vous envoyez des signaux positifs à Google en rédirigeant vers des sites qui ont de l’autorité aux « yeux » de Google » ! (eh oui, vous ne perdez pas le Nord ! 😉)

8. Promouvoir son contenu pour générer du trafic et devenir viral

Trouver un sujet d’article de blog intéressant ? Okay.

Savoir comment écrire un article de blog qui a des chances de devenir viral ? C’est fait.

Que reste-t-il ?

Probalement l’une des parties les plus importantes de votre création de contenu : faire la promotion de votre article.

Si vous débutez, il va falloir être un peu patient avant que Google et les autres moteurs de recherche estiment que votre contenu est assez peritnent pour lui envoyer du trafic.

Vous allez devoir faire vos preuves : continuer de publier du contenu de qualité, régulièrement, et susciter des partages et des liens en provenance d’autres sites.

Alors il va falloir donner un petit coup de turbo pour le démarrage !

Voyons ensmeble 5 manières de booster la visibilité de vos articles de blog, et de générer plus de trafic si vous partez de zéro :

  • Faire des campagnes de retargetting sur Facebook (1€ par jour peut suffir)
  • Informer votre liste e-mail de votre nouveau contenu (et ajouter un appel à l’action !)
  • Partagez votre article sur tous les réseaux sociaux que vous connaissez (pour gagner du temps, installez un plugin de partage automatique comme JetPack si vous êtes sur WordPress.)
  • Rédiger des articles invités dans lequel vous ajouterez un lien vers ce nouvel article
  • Proposer à un autre site une infographie qui redirigera vers votre contenu

9. Recycler son contenu sur d’autres plateformes

C’est l’ultime manière de créer du contenu de qualité, tout en optimisant son temps de travail !

N’ayez pas peur de recycler vos contenus.

Vous avez rédigé un guide détaillé ?

Faites-en une vidéo explicative, ou un tutorial !

Et pourquoi ne pas proposer un résumé exclusif par e-mail à vos abonnés ?

Et si vous testiez le format podcast ?

J’ai une méthode ultra efficace pour produire 3x plus de contenus, sans avoir à chercher de nouveaux sujets :

  1. Je rédige un article de blog.
  2. Celui-ci me sert de script pour ma vidéo YouTube
  3. J’exporte l’audio de cette vidéo pour en faire un épisode de podcast !

Et voilà 3 contenus à partir d’un seul. Malin ! 😉

À vous de jouer !

Désormais, vous savez comment écrire un article de blog de A à Z !

De la recherche d’un sujet d’article pertinent à la promotion, en passant par les bonnes pratiques de rédaction web, je vous ai partagé toute ma stratégie pour écrire un article de blog viral mais aussi de qualité, et ne rien oublier !

Vous savez même comment être plus productif grâce à la dernière astuce que je vous ai partagé : créer 3 contenus à partir d’un seul.

Il y a probablement des choses que vous faites déjà très bien, et vous n’avez peut-être pas besoin de tout reprendre. Alors, dites-moi : quelle est l’étape que vous retenez, et laquelle aimeriez-vous appliquer pour votre prochain article de blog ?

Allez-vous utiliser des chiffres dans votre titre, ou encore des crochets ?

Allez-vous penser à optimiser vos images, ou encore à créer des campagnes pour communiquer avec votre liste e-mails ?

Peut-être que vous avez tout simplement une question à me poser ?

Dans tous les cas, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour savoir ce que vous avez pensé de cet article ! 🙃

Il est temps de TÉLÉCHARGER votre bonus ! 👇

À très vite !

Mélissa.

Ce sujet vous a plu ? Vous adorerez les articles suivants :

Partager l'article :
  • Effectivement quand vous écrivez de A à Z c’est vraiment une méthode qui part du tout début pour aller jusqu’à la fin et même un peu plus !! Top !! Vraiment, je vais me l’enregistrer en favori afin de tjs avoir une bonne méthodo pour mes prochains articles. Merci

    • Et oui, de A à Z, c’est de A à Z ! 😂 Ravie que tu trouves cet article complet, et merci pour ton commentaire.

  • Toujours pleines de ressources tes articles. Merci j’y travaille actuellement pour améliorer les mots clés de mes articles et j’espère que j’aurai de bon resultats par la suite. Merci Melissa

    • Hello Sophie ! Oui, il faut prendre le temps d’appliquer, mais ça vaut vraiment le coup pour obtenir des articles qui sont démarquent et qui sont différents de ses concurrents. Tu peux tout simplement enregistrer l’article sur ton navigateur, ou enregistrer l’URL sur ton bureau d’ordi et suivre les étapes une à une lorsque tu écriras ton prochain article de blog 🙂

  • Super article Mélissa, merci, ça m’aide beaucoup!
    J’ai bien aimé la partie sur la conclusion, je ne la fais pas systématiquement mais en effet c’est très important!

    • Hello Alex ! Merci de ton retour. Les conclusions peuvent être très rapides sur des articles cours, et se résumer à une proposition d’appel à l’action. Mais une conclusion plus étoffée peut s’avérer utile lorsque tu rédiges des articles de blog très longs avec beaucoup de valeur. Le lecteur appréciera avoir un résumé des points à garder en mémoire, surtout s’il n’a pas pris de notes ! 😃

  • C’est top ! J’ai vraiment tout lu et même pris des notes !! Je crois bien que c’est la première fois que je prends du temps pour écrire ce que je lis ^^
    J’ai bien aimé les paragraphes « introduction » et « conclusion » ^^

    • Un grand merci Nicolas ! Je suis vraiment contente de savoir que ça va pouvoir t’aider dans la rédaction de tes articles. 😀

  • Bonjour Mélissa, article très intéressant avec des piqûres de rappel ainsi que des informations pratiques et concises. Merci !

  • excellents tous ces conseils avec des explications précises et fluides ; les captures d’écran illustrent bien le propos.🙏

    • Hello Emma, je suis ravie que tu trouves l’article clair et utile. Merci beaucoup pour ce commentaire, c’est toujours encourageant !

  • Franchement au top j’ai vraiment aimé et je garde l’article en favoris pour le relire car il y beaucoup d’informations intéressantes. Merci pour cet article complet 😉

    • Avec grand plaisir ! Merci encore pour ce commentaire. C’est vraiment pour cela que j’ai conçu cet article : qu’il soit un guide auquel se référer pour écrire un article de blog, de A à Z. 😃

    • Bonjour Fabienne ! Rédiger un titre accrocheur n’est pas simple, mais il faut vraiment faire l’effort de s’y mettre. Comme je l’explique dans l’article sur le titre SEO, il y a 2 titres à rédiger. Le titre de l’article (aussi appelé h1) qui sera affiché à ton lecteur, et le titre SEO qui sera récupéré par Google et les autres moteurs de recherche. L’objectif de ce-dernier est de séduire les internautes en leur montrant que ton contenu peut répondre à la question qu’ils se posent, ou les aider à résoudre leur problème. Avec les articles que tu trouveras sur ce blog et un peu de pratique, tu sauras de plus en plus rapide dans la rédaction de titres qui font cliquer !

  • Encore un article qui apporte beaucoup de valeur ! Bravo Mélissa pour ce guide complet avec plein d’astuces, de méthodologies, de remarques pertinentes ! Merci !
    Un de mes articles favori 👍🏽

    • Merci Line 🤩. C’est génial de lire ça ! D’autres articles son en préparation. J’espère qu’ils te plairont tout autant !

  • Whaou, un super article qui donne envie d’écrire ! Merci pour tous ces précieux conseils, c’est vraiment complet et tellement bien expliqué que ça semble presque simple. Du coup je me suis fait un résumé qui reste sur le bureau 😀

    • Super ! C’est vraiment génial. Je suis ravie que tu trouves cet article utile. La prise de note est une excellente idée. Et ton commentaire vient de me faire penser que je pourrais aller plus loin avec cet article en proposant une check-list à télécharger avec les étapes essentielles pour écrire son article de blog. De cette manière, pas besoin d’écrire. Il suffira d’imprimer la check-list, et de l’accrocher quelque part. Merci pour cette super idée ! 🤩

  • Génial ton article ! J’ai surtout adoré les idées pour trouver du contenu qui intéresse (et jamais proposées ailleurs). Merci

    • Hello Vincent ! Un grand merci. Je suis ravie que tu puisses trouver des conseils un peu différents dans cet article. Merci beaucoup d’avoir laissé un commentaire !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >