Faites-vous partie de ces Français qui rêvent d’une reconversion professionnelle ? De gagner votre vie grâce à un travail à domicile ? De retrouver un peu de liberté, ou qui recherchent un meilleur équilibre vie pro/vie perso ?

L’accès à l’information est devenu si facile sur Internet, que beaucoup de personnes réfléchissent à vivre d’une activité en ligne

Si vous lisez cet article, l est fort probable que vous aussi envisagiez de devenir infopreneur.  

Mais, qu’est-ce qu’un infopreneur ? Comment se lancer dans l’infoprenariat ? Combien gagne un infopreneur ?Quels sont les secteurs qui cartonnent en ce moment ? 

Tout ce que vous devez savoir avant d’entreprendre sur le Web se trouve juste en dessous ! 😉

Qu’est-ce qu’un infopreneur ?

Un infopreneur est un entrepreneur qui vend des informations en ligne. Il partage ses connaissances aux internautes qui recherchent des renseignements dans son domaine d’expertise. 

Ces produits d’information ou infoproduits peuvent correspondre à des livres numériques, de la formation en ligne, des ateliers organisés sur Internet, des masterclasse, webinairs, etc. 

Généralement, l’infopreneur s’adresse à un marché bien précis : son public cible. Nous parlons alors de « niche ». 

En transmettant ses connaissances, il répond à une besoin ou à une problématique dans une thématique précise.

Il existe d’ailleurs plusieurs manières de délivrer ses connaissances : vous pouvez alors vous lancer dans l’infoprenariat en tant que blogueur, youtubeur, community manager, etc.

Quel statut juridique pour devenir infopreneur ?

Le statut juridique le plus adéquat pour se lancer dans l’infoprenariat est la microentreprise ou autoentreprise. 

La microentreprise n’est ni une forme officielle ni une entité juridique.

En réalité, elle correspond à un régime fiscal simplifié, qui comporte de nombreux avantages lorsque vous débutez dans l’infopreneuriat :

  • Le chiffre d’affaires annuel du micro-entrepreneur est plafonné à 72 600 €, mais il vous est toujours possible de modifier ce statut lorsqu’il franchit ce seuil. 
  • De plus, cette forme juridique vous exonère de la TVA. 
  • Dans ce système, les charges sociales et fiscales sont évaluées en fonction des revenus. En effet, si vous ne générez aucun chiffre d’affaires vous ne versez rien.
  • La seule contrainte que vous avez consiste à déclarer ces revenus.
  • Ce modèle est simple et peu coûteux puisque vous pouvez créer rapidement votre entreprise en ligne via le site de l’URSSAF. Et ce, pour zéro euro !

La déclaration sera ensuite automatiquement traitée par le Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Puis, vous recevrez votre numéro de SIRET ainsi que la notification d’affiliation.

Toute personne vivant en France peut devenir infopreneur à condition de répondre à quelques obligations :

  • avoir la nationalité française ;
  • être majeur ou mineur émancipé ;
  • ne pas être placé sous tutelle ou curatelle ;
  • ne pas avoir été sanctionné par une interdiction d’exercer une entreprise.

Quelles compétences pour se lancer dans l’infoprenariat ?

Vous pouvez devenir infopreneur si vous aimez apprendre et transmettre vos acquis.

Bien entendu, il est préférable d’avoir le mindset ou l' »état d’esprit » d’un entrepreneur (patience, détermination et persévérance, audace, un certain goût pour le succès, etc.)

Et notez également que vivre d’un business en ligne nécessite une certaine culture du monde digital, car votre activité s’effectuera essentiellement via Internet. 

Pour évoluer dans ce métier et générer des revenus, il faut être à l’aise avec les outils du web, et pouvoir construire des interactions efficaces avec ses clients potentiels.

Mais comment faire ?

Voici quelques clés pour vous aider :

  • Chercher à être visible sur la toile, à créer une communauté et à convertir les internautes. Vous pourrez vous aider de techniques web marketing comme le référencement naturel (SEO), par exemple.
  • Suivre une formation en rédaction SEO. Cela reste un moyen efficace pour apprendre à concevoir des textes optimisés pour les moteurs de recherche.
  • Mettre en place une stratégie de création de contenu pour les réseaux sociaux, et apprendre à créer des visuels attractifs et de grande qualité.

Notez que l’infopreneur qui gagne sa vie grâce à un blog maîtrise au moins trois de ces compétences :

  • concevoir du contenu de qualité ;
  • communiquer efficacement sur les médias sociaux ;
  • animer des évènements en ligne ;
  • créer un site Internet ; 
  • exploiter des statistiques Google Analytics, Google Search Console.

L’inbound marketing, le copywriting, le storytelling, le branding sont également des disciplines grandement utiles. 

La liste est longue ? Pas de panique. Toutes les formations existent. Vous découvrirez que certaines compétences digitales s’acquièrent rapidement et naturellement. Vous n’êtes d’ailleurs pas obligé de tout maîtriser.

Faut-il avoir une passion pour lancer son activité sur internet ?

L’idéal quand on se lance dans l’infoprenariat est d’avoir une passion. Ce n’est pas une obligation, toutefois il est toujours plus facile de communiquer sur ce qui nous anime.  

Partager sa passion sur un blog, une chaîne YouTube ou à travers un podcast par exemple, est la manière la plus efficace pour attirer les lecteurs intéressés par son domaine d’expertise. 

Vous paraitrez à l’aise, intègre, dynamique et légitime. Vous serez crédible aux yeux de vos lecteurs, même au travers d’un écran. 

Vos contenus qualitatifs séduiront non seulement vos cibles, mais également Google… Car sa philosophie consiste à rendre visibles les contenus les plus pertinents.

Combien gagne un infopreneur ?

Il est très difficile de répondre à cette question, car vos revenus dépendent de nombreux facteurs : trafic, notoriété, prix du produit, nombre de ventes, etc. 

La plupart du temps, un infopreneur ne gagne rien ou seulement quelques euros au début. Il doit d’abord consacrer du temps à créer son réseau et sa communauté. Mais aussi à mettre en place et tester diverses stratégies pour attirer des prospects cibles.

Cette période peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. 

Par la suite, avec de la rigueur et de la régularité, il est parfaitement possible de vivre confortablement de son activité en ligne et de devenir un infopreneur rentable gagnant des milliers d’euros, voire des dizaines de milliers d’euros par mois.

En revanche, ces montants pourront varier d’un mois sur l’autre.

Quels sont les secteurs de l’infoprenariat qui fonctionnent ? 

Il existe une multitude de business en ligne qui peuvent vous rapporter de l’argent. Voici par exemple trois secteurs qui cartonnent :

Lancer un business en ligne dans le vert

Le marché du green est florissant. On retrouve beaucoup de sites Internet spécialisés dans les produits bio, le végan, les emballages éco-responsables, le recyclage, le fait-main, etc. 

Face aux enjeux climatiques, les Français sont devenus sensibles à l’environnement. Les consommateurs souhaitent désormais acheter des produits plus responsables, locaux et respectueux de l’environnement.

Si vous êtes un entrepreneur désireux d’exercer une activité qui a du sens pour vous, vous pouvez par exemple commencer à gagner de l’argent en faisant la promotion de ce genre d’articles via un ebook ou des liens d’affiliation.

Devenir infopreneur dans le numérique

À l’ère du digital, tout professionnel a besoin d’une présence en ligne. Autant dire que le secteur du numérique représente un marché florissant.

Vous êtes webdesigner, graphiste ? Vous savez créer un site Internet ? Ça tombe bien ! La majorité des professionnels ou indépendants veulent un site vitrine pour présenter leurs produits ou services.

Dans la même veine, le métier de développeur Web est en perpétuel évolution. Vous savez coder dans un langage de programmation Python, Java… ?

Il vous suffit de créer le contenu de vos cours en ligne puis de le vendre sur des plateformes d’e-learning comme Udemy ou tuto.com.

Démarrer dans le secteur du bien-être

Le marché du bien-être est un secteur qui fonctionne depuis des années. Les Français continuent à dépenser dans leur santé physique et mentale. 

Régulièrement stressés par le travail ou les nouvelles négatives transmises par les médias, ils recherchent davantage de sérénité et de joie dans leur quotidien. 

Ce secteur continue ainsi à offrir de grandes opportunités de business en ligne, que ce soit grâce à un e-commerce, de la formation ou du coaching.

Le yoga, la méditation par exemple se prête très bien au format vidéo. Les gens prennent facilement des abonnements à l’année pour prendre soin d’eux à domicile. 

Les formations en ligne dans l’aromathérapie, la sophrologie ou encore la diététique continuent également à se développer.

Les étapes pour devenir un infopreneur rentable

Suivez ces 5 étapes fondamentales pour devenir infopreneur et vivre de votre activité en ligne.

Identifier une niche rentable  

Que vous vous lanciez dans l’infoprenariat en partant de votre passion ou non, vous devez analyser le marché. C’est le seul moyen de découvrir si votre thématique est suffisamment lucrative pour pouvoir vivre de votre business en ligne

Vous pouvez créer du contenu sur un domaine qui vous plaît. Mais si celui-ci n’est pas rentable, inutile de rêver de source de revenus. 

Pour générer du chiffre d’affaires, votre thématique de blog doit intéresser et solutionner des problématiques.

Consultez les forums, les marketplaces. Analysez les commentaires, les produits les plus vendus. Vous pourrez ainsi repérer les articles qui fonctionnent et les problèmes auxquels les internautes ne trouvent que des réponses restreintes. Amazon sera votre meilleur ami !

Identifier sa cible

Vous le savez, on ne peut pas plaire et intéresser tout le monde.

Seule une portion des internautes s’intéressera à votre thématique. Donc, pour être sûr de cibler les bonnes personnes, les personnes susceptibles d’acheter vos infoproduits, il est nécessaire d’avoir identifié son client idéal.

En infoprenariat, la connaissance de votre profil cible est un véritable atout. 

Cerner ses goûts, ses douleurs, ses attentes vous aidera à créer des messages personnalisés. Vous pourrez alors également orienter votre offre et votre marketing selon leurs besoins. 

Ce que vous avez à offrir intéressera votre cible, si elle a l’impression que vous la comprenez, et que votre offre répond à un besoin profond. On n’hésitera d’ailleurs pas à s’appuyer sur l’échelle des besoins proposée par la Pyramide de Maslow.

Définir son positionnement

Pour devenir un infopreneur à succès, il est essentiel de se démarquer de la concurrence.

Sur internet, presque tout à déjà été dit et fait. Alors rien de tel qu’une bonne réflexion sur son positionnement pour ne pas proposer quelque chose

Si je dois vous donner une définition positionnement marketing, je dirais que c’est la place que vous occupez dans l’esprit des consommateurs, mais également la place que vous souhaitez occuper sur votre marché.

L’objectif est de mettre en avant un facteur différenciant, pour pouvoir dénicher des opportunités marketing, et continuer de faire croître votre entreprise malgré la concurrence.

Choisir son support numérique

Vous savez ce que vous souhaitez vendre. Reste à savoir sur quel format numérique vous allez présenter votre offre. Les supports les plus connus sont les : 

  • ebooks ;
  • podcasts ;
  • vidéos ;
  • newsletters ;
  • masterclasses;
  • webinaires.

Optez pour la variété afin de satisfaire les préférences de chacun. 

En effet, si certaines personnes préfèrent écouter une formation durant leur trajet en bus, d’autres apprécient la lecture. Et, il y a ceux qui aiment prendre le temps de visionner des vidéos. 

Vous n’êtes pas obligés d’utiliser tous les formats cités plus haut. Commencez par celui qui vous attire le plus et qui plaît à votre client idéal.

Créer son infoproduit rémunérateur

Pour créer votre infoproduit, vous aurez besoin de logiciels. Voici les plus connus :

  • Pour créer un livre numérique : Google Docs, PowerPoint ou Canva dans sa version gratuite, seront largement suffisants.
  • Envie de lancer un podcast ? Optez pour Audacity ou Anchor FM pour vous lancer gratuitement, et misez sur Ausha pour passer au niveau supérieur.
  • Et si vous vous lanciez comme YouTubeur.se ? iMovie, Camtasia ou QuickTime seront vous alliés pour le montage !

Quel que soit votre support de prédilection n’ayez pas peur de recycler votre formation en formats courts pour d’autres plateformes. Vous économiserez du temps tout en développant votre présence en ligne.

Par exemple, si vous créez un épisode de podcast ou une vidéo, il suffira de le décliner en contenu textuel optimisé. Une chose est certaine : c’est avant tout la qualité et la richesse de vos contenus qui déterminera vos ventes.

Faire la promotion de son produit

Dans cette dernière étape, je vous suggère quelques idées pour faire connaître votre offre :

  • Créer une page de vente performante ;
  • Concevoir du contenu de qualité et optimisé (articles, vidéo, audio) autour de votre produit ;
  • Parler de votre offre sur les réseaux sociaux ;
  • Mettez en place un système d’emailing automatisé ;
  • S’il s’agit d’un livre numérique, le déposer sur des marketplaces ou sur Amazon Livres ;
  • Vendre sa formation sur 1TPE, click bank ou Udémy.

J’espère que cet article vous aura éclairé sur l’infoprenariat. Vous sentez-vous prêt à devenir infopreneur ? Sur quelle thématique avez-vous envie de vous lancer en tant que freelance ?

À très vite ! Mélissa

Partager l'article :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>