Centrée sur les besoins des clients, la ligne éditoriale permet de créer du contenu qui répond aux attentes des lecteurs. Elle s’inscrit ainsi dans la philosophie de Google. 

Vous détenez un blog personnel ou un blog d’entreprise ?

Vous n’imaginez pas à quel point ce cadre rédactionnel peut impacter positivement la visibilité de votre site Internet. C’est le noyau stratégique de votre blog ! 

Avant de vous lancer dans la production de vos articles, il est donc important de créer une ligne éditoriale adaptée à votre activité et à votre audience.

Dans cet article, vous découvrirez sa définition et un procédé efficace pour établir le fil directeur de vos pages. Enfin, je vous livrerai une ligne éditoriale en exemple.

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

La ligne éditoriale s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de content marketing (marketing de contenu, en français) et regroupe l’ensemble des règles que vous définissez pour garantir une harmonie dans votre discours et dans vos contenus sur le long terme. 

En fonction du niveau de détail que l’on souhaite obtenir, elle peut être consignée dans un document appelé charte éditoriale. Ce-dernier, plus détaillé, aura pour but d’apporter une uniformité dans l’ensemble des contenus créés et pourra aller jusqu’à préciser la taille des visuels sur chaque plateforme, par exemple.

La ligne éditoriale est une feuille de route inspirée par votre audience et reflète votre identité, votre image de marque et votre manière de communiquer sur le web (J’aime parler de conduite éditoriale à tenir, car c’est très parlant).

Elle permet alors aux lecteurs de vous reconnaitre presque instantanément, à la simple lecture de vos articles ou publications sur les réseaux sociaux.

Ensuite, ce cadre éditorial pourra être partagé avec toutes les personnes qui travaillent avec vous (membres de votre équipe ou prestataires). Il sera le garant de la cohérence entre l’image de marque que vous souhaitez renvoyer et les contenus publiés.

C’est un véritable guide de rédaction !

Pourquoi avoir une ligne éditoriale ? Est-ce nécessaire ?

Si vous doutez de l’intérêt de définir une ligne éditoriale pour un blog, sachez qu’elle peut vous apporter plusieurs bénéfices non négligeables. Elle :

  • Permet de répondre à un besoin réel de votre audience (on ne crée pas le contenu qu’on veut lire soi-même, mais bien celui qui apporte une solution à un problème)
  • Identifie clairement les objectifs marketings que vous souhaitez atteindre
  • Constitue un guide auquel se référer de façon régulière lorsque vous créez du contenu afin de rester cohérent sur tous vos canaux de communication
  • Vous fait gagner un temps précieux lorsqu’il s’agit de déléguer. En effet, vous n’aurez pas à expliquer la même chose à chacun des prestataires avec qui vous travaillez
  • Véhicule les valeurs et le message vous portez
  • Renforce votre expertise
  • Vous démarque de la concurrence
  • Apporte de la crédibilité par le ton employé, la manière dont vous vous adressez à votre public
  • Fixe la fréquence de publication, et permet ainsi de fidéliser son audience et de booster son référencement naturel (SEO), car les algorithmes ADORENT la publication régulière de contenus !

Pas besoin de voir compliqué ! Un document de quelques lignes fera l’affaire. Il vous suffit simplement d’adopter une méthodologie en 7 questions.

Établir sa ligne éditoriale en 7 questions


La ligne éditoriale pour son blog représente une bonne stratégie marketing. Pour la construire, répondez à ces sept questions dans l’ordre :

1. Quelle est ma plateforme de marque ?

Cette expression ne vous dit rien ?

La plateforme de marque est un support marketing qui permet de formaliser l’identité d’une marque. On parle souvent de l’ADN d’une marque. On sait alors, en quelques que ligne qui vous êtes, ce que vous faites, et pourquoi vous le faites.

(Oui ! Vous pourrez enfin répondre du tac au tac à la question : « Et sinon tu fais quoi dans la vie ? » 🤣)

Vous n’avez pas besoin d’être une grande entreprise pour en créer une !

L’objectif de la plateforme de marque est de donner de la clarté et de la cohérence à votre business, de vous aider à construire une marque forte (donc un blog ou un site référent dans votre domaine), et de renforcer la puissance de votre message / discours.

C’est, à mon sens, le point de départ de toute stratégie business. Vous devriez avoir votre plateforme de marque avant de réfléchir à une quelconque manière de vous faire connaître, avant même de penser ligne éditoriale.

Même si les éléments qui la composent ne sont pas fixes, voici selon moi les éléments qui devraient constituer votre plateforme de marque :

Identité : qui êtes vous ? quel est votre métier, ou que faites vous dans le cadre de votre activité ?

Vision : où souhaitez-vous aller ? Qu’imaginez-vous pour votre secteur ?

Mission : quelle est la raison d’être de votre projet / blog / site internet ?

Les valeurs : ce en quoi vous croyez. (Des valeurs en cohérence avec votre projet.)

Cible(s) : les personnes à qui vous vous adressez, qui sont susceptibles d’acheter votre formation, produit ou service.

Promesse : problème de votre audience que vous vous proposez de lever. Vous pouvez aussi en faire un slogan.

Votre pitch : votre capacité à vous présenter, vous et votre projet, en 2 ou 3 phrases maximum. Reprend les éléments cités ci-dessus de façon naturelle et synthétisée.

Et voilà ! Maintenant, vous l’avez votre message clé, votre slogan. 😉

Nous développerons le sujet de la plateforme de marque dans un prochain billet de blog. Pour ne rien manquer, n’hésitez pas à vous abonner via le formulaire en bas de page (et profitez-en pour récupérer vos bonus offerts !)

2. Pourquoi écrire du contenu ? 

C’est la deuxième question que vous devez vous poser. Ici, vous déterminez les objectifs marketing de votre blog. Ils sont propres à votre activité et à votre stratégie. Vous pourriez avoir envie de :

  • Vous faire connaître
  • Acquérir de nouveaux lecteurs, ou de nouveaux prospects
  • Fidéliser votre lectorat
  • Vendre plus (formation, produits ou services)
  • Devenir plus visible
  • Augmenter votre notoriété
  • partager votre expertise, vulgariser un sujet
  • alerter sur une situation ;
  • Etc.

3. À qui s’adresse mes articles de blog ?

Un bon article de blog doit avant tout répondre aux requêtes de vos lecteurs cibles. Vous devez donc vous intéresser à votre audience avant de rédiger du contenu optimisé pour Google ou les plateformes sociales.

Qui recherchez-vous à atteindre ? hommes, femmes, seniors, dirigeants, entrepreneurs…? Vous devez le savoir avant toute production de contenu.

Ainsi, vous saurez si vous devez adopter une stratégie BtoB (entreprises, associations, institutions), ou une stratégie BtoC (vous vous adressez directement au consommateurs de vos contenus ou offres).

Votre typologie de cibles est dressée ? Parfait ! Désormais, vous devrez donc identifier les caractéristiques de ces cibles et connaître leurs :

  • Problématiques, freins, douleurs
  • Attentes
  • Modes de consommation, âge
  • Situation professionnelle
  • Centre d’intérêts
  • Objectifs, défis
  • Etc.

Ainsi, vous allez construire progressivement le profil détaillé de votre buyer persona (acheteur type ou acheteur potentiel). On parle aussi de client idéal, d’avatar, etc. (Idem, nous détaillerons la notion de buyer persona et de client idéal dans un prochain article).

Plus vous les comprenez, plus il vous sera facile de trouver des sujets de contenus pertinents qui susciteront son intérêt. 

Vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Alors adressez-vous uniquement à vos profils cibles. Autrement cela revient à dire que vous n’écrivez à personne. 

L’idéal reste même d’imaginer votre persona lorsque vous rédigez. Faites comme si vous vous adressez à lui directement. De cette manière, vous captez l’attention des personnes que vous ciblez. 

4. Quel style vais-je adopter pour rédiger mes textes ?

Le tutoiement ou le vouvoiement ? Un ton humoristique, polémique ? Du factuel, informationnel, institutionnel ?  

À cette étape, vous choisissez la tonalité et le niveau du vocabulaire que vous allez employer. Votre choix dépend directement de votre activité et de vos profils idéaux. 

Si vous réalisez déjà des vidéos ou des podcasts, votre style doit correspondre à celui que vous utilisez pour ces différents supports de communication.  

En effet, il est indispensable de conserver une cohérence pour maintenir votre crédibilité auprès de vos lecteurs. 

Si vous êtes très sérieux un jour et que le lendemain vous êtes sarcastique, ceux qui vous suivent ne comprendrons pas. Et généralement, ils ne reviendront pas !

5. Sur quels sujets vais-je écrire ? 

Pour disposer de sujets d’article, dans un premier temps, écrivez tout ce qui vous traverse l’esprit. Pensez aux sujets incontournables dans votre secteur d’activité. 

Ensuite, analysez les blogs (et éventuellement les chaînes YouTube) populaires de votre secteur. Il ne s’agit pas de copier leur ligne éditoriale. Cela ne vous sera d’ailleurs d’aucun bénéfice. 

L’objectif consiste à repérer leur stratégie éditoriale et de repérer les sujets qui fonctionnent !

En étudiant leur ligne directrice vous repérerez également votre valeur ajoutée, et ce qui vous différencie de vos concurrents. C’est en intégrant votre expertise et votre touche personnelle que vous réussirez à vous distinguer. 

Astuce : listez les articles qui reçoivent le plus d’interactions chez vos concurrents (commentaires et partages sur les réseaux sociaux). Sur YouTube, classez les vidéos par popularité. Voilà ! C’est cadeau. 😉

Une fois les idées collectées, il vous faut les regrouper dans des thématiques. Sur les blogs, il s’agit des « catégories ». 

6. Sur quels mots-clés vais-je essayer de me positionner ?

On ne va pas me refaire, désolée ! 😂

Vous vous doutiez bien que ma passion des mots-clés allait surgir à un moment ou à un autre.

Il reste encore deux questions à vous poser avant d’avoir une ligne éditoriale complète. Car, à ce stade, vous n’avez qu’une idée générale des sujets que vous allez traiter.

Désormais, il vous faudra identifier quels sont les mots-clés forts de votre thématique. Ceux sur lesquels se positionnent vos concurrents, et surtout, ceux sur lesquels vous pourrez vous positionner.

Vous aurez certainement des difficultés à ressortir sur des requêtes très concurrentielles. Vous devrez alors être ingénieux : trouvez des mots-clés ou expressions de longues traînes recherchés par les internautes (requêtes avec 4 mots ou plus), et traitez les sujets en apportant un angle nouveau.

Des outils peuvent vous aider à trouver ces expressions de recherche :

  • Google suggest
  • planificateur de mot-clés Google
  • Uber suggest
  • Answerthepublic.com
  • YoodaInsight

7. À quelle fréquence vais-je publier ? 

Vos lecteurs et les robots des moteurs de recherche apprécient la régularité et les contenus pertinents. De ce fait, vous devez établir un planning de vos publications. 

Votre calendrier éditorial devient votre outil de gestion pour vous aider à atteindre vos objectifs. Il comportera : 

  • les thématiques ;
  • les sujets à traiter ;
  • le mot-clé principal s’il s’agit d’un article de blog, et les hastags à ajouter dans les posts sur les réseaux sociaux ;
  • les dates (et éventuellement les heures) de publication ;
  • le nom de la personne en charge de la publication si vous déléguez.

Dressez un tableau Excel ou servez-vous d’un outil comme Trello ou Notion. Vous pouvez ainsi programmer la création de contenus sur plusieurs mois. 

D’après une étude de Hotspot menée sur 13 500 clients, les enseignes qui publient au moins 11 articles par mois génèrent 3 fois plus de trafic que celles qui en réalisent 0 ou 1 article. 

Toutefois, si vous êtes seul à tenir votre blog, la bonne fréquence reste la vôtre. Inutile d’apporter du contenu SEO chaque jour pour vous rendre compte que vous ne pourrez plus tenir le rythme.

En revanche, misez sur la régularité et la qualité ! Cela favorisera la fidélisation de vos prospects tout en améliorant votre référencement naturel, et l’automatisation des contenus peut vous aider.

Voici une liste d’outils, non exhaustive, qui vous permettra de programmer vos publications à l’avance :

  • Le bouton « planifier » sur WordPress
  • Hootsuite pour gérer l’ensemble de vos réseaux sociaux
  • Later (ou un autre) pour Instagram
  • Tailwind pour Pinterest

Le Googlebot remarquera alors que votre blog est régulièrement mis à jour avec du contenu de valeur. Il reviendra alors explorer vos pages plus souvent. 

Or, plus il passera sur votre site, plus vous aurez l’occasion d’apparaître dans les résultats de recherche. 

Petits conseils :

Rendez votre contenu attractif avec des visuels comme une infographie, des vidéos…

Automatisez votre planning éditorial pour vos publications sur les réseaux sociaux avec des outils comme Hootsuite, Later (pour Instagram) ou Tailwind (pour Pinterest)

Exemple de ligne éditoriale d’un blog 


Prenons comme exemple la ligne éditoriale d’un blog populaire sur le bien-être au travail. Voici le cadre éditorial qui lui permet de générer du trafic et améliorer le taux de conversion :

Objectifs et message clé

  • informer ;
  • conseiller ; 
  • sensibiliser ; 
  • vendre des formations.

« Nous aidons les entreprises à prendre soin de la santé de leurs salariés ».

Tonalité

Formel. Utilisation du « vous ».

Cibles

  • Managers, 
  • Directeur des ressources humaines, 
  • Responsable du Bonheur en entreprise (CHO – Chief happiness officer)

Thématiques de la ligne éditoriale 

La communication digitale s’articule autour de la santé mentale, sécurité au travail, organisation et productivité, bien-être et hygiène de vie. 

Sujets d’articles à traiter et mot-clés pertinents : 

Voici des sujets traités : sommeil, burn-out, métiers à risque, bonnes pratiques en télétravail, harcèlement moral, gestes et postures devant un écran…

Fréquence de publication

16 articles/mois.

Cet exemple de ligne éditoriale est pure invention, évidemment, mais j’espère qu’il sera parlant pour vous.

C’est à vous de jouer ! Quelle est votre approche éditoriale ? Partagez-moi en commentaire votre ligne éditoriale si le vous le souhaitez, nous pourrions en discuter 😉.

À très vite ! Mélissa.

Ce sujet vous a plu ? Vous adorerez les articles suivants :

Partager l'article :
  • Encore un super article qui met les idées aux claires pour tous les blogueurs qui veulent gagner en visibilité. Merci pour tous ces conseils judicieux ! Je vais de ce pas m’atteler à écrire ma ligne éditoriale 😉

    • Hello Morgan ! Merci pour ton retour. Quelles sont les choses que tu as besoin d’affiner ? N’hésite pas si tu as des questions !

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >